Première partie, premières questions

Répondre
Balou
Messages : 6
Enregistré le : 01 août 2023, 16:25

Première partie, premières questions

Message par Balou »

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien.

Tout d'abord je remercie et féliciter les auteurs de la règles, car pour moi, elle est fluide, compréhensible et reflète de façon ludique les combats tels que décrit dans " La révolution militaire napoléonienne - T3 - Les combats " de Stéphane Béraud.

Ensuite les questions :

1) Une brigade avec un ordre d'attaque mais sans l'initiative,qui a déjà été attaquée, n'a pas de malus "combats successifs" lorsqu'elle attaque à son tours ?

2) Comment, si l'on essaye de reproduire de OdB plutôt historique, peut-on bombarder.

En effet la majorité des divisions auront 1 ou 2 batterie et seul la réserve aura 3 batteries ou plus.
Est-il possible d'utiliser une AdC d'un corps d'armée pour créer une "grande batterie" au niveau du corps d'armées avec des batterie issue de différentes divisions ?
Ou bien comment peut-on faire (avoir les socles des différentes batteries qui se touchent ou possible uniquement si achat initial d'une réserve) ?

3) Enfin une question qui a soulevé un débat animé avec mes amis qui ont tester la règle.
Cela concerne le point "cavalerie lourde attaquant une brigade qui n'est pas en défense".

Voici la situation :
Deux corps de cavaleries face à face.
Un des corps à l'initiative.
Du coup, pour optimiser, le joueur sans l'initiative devrait automatiquement se mettre en défense.
Dans ce cas précis, sauf si nous n'avons point tout compris, il est peu intéressant de mettre les deux corps en attaque.

Ce qui nous a paru logique c'est que :
- une unité en manœuvre se faisant attaquée par de la cavalerie subissent ce malus (mais alors pourquoi uniquement si attaquée par de la lourde ?).
- une unité d'infanterie en défense ne se prenne pas ce malus voir bénéficie du bonus "carré";
- dans le cas d'un cavalerie en défense on peut supposé qu'elle contre charge au dernier moment.

Ce qui nous a paru moins logique c'est que :
- une unité de cavalerie en attaque mais sans l'initiative ce prenne ce malus. Car dans ce cas, pourquoi ne contre charge-t-elle pas étant déjà en formation d'attaque et se préparant à charger (qu'est ce qui différencie sa posture d'un ordre de défense) ?
- surtout que si l'on pousse le raisonnement "règle" jusqu'au bout, des lanciers en attaques se créent un "auto malus" (un rouge un blanc) quand ils n'ont pas l'initiative (rien ne précisant l'ajout des jetons ne se fait qu'en attaque). C'est comme si les lanciers attendaient immobiles le choc avant de contre charger.
- par contre, une brigade de dragons chargeant des cuirassiers qui ont un ordre d'attaque n'a aucun bonus. C'est comme si le cuirassiers contre chargeaient.

Je ne suis pas sur que nous ayons bien tout compris sur ce point mais, pour nous cela a créer un déséquilibre dans la progressivité :
- ordre d'attaque contre ordre de défense = bonus défense = OK (sauf cas des lanciers qui s'auto malus)
- ordre d'attaque contre ordre d'attaque ou de manœuvre = bonus attaque, pas de différence (et pire pour les lanciers) et avec un "bonus" intrinsèque pour la cavalerie lourde qui en aucun cas ne subit de malus.

En fait pas de cas a 0 bonus / malus dans le cas ordre d'attaque contre ordre d'attaque.

Merci pour à la personne qui prendra le temps de me répondre.

Bonne journée,

Michel

Balou
Messages : 6
Enregistré le : 01 août 2023, 16:25

Re: Première partie, premières questions

Message par Balou »

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien.

Bon, ne tenez pas compte de ma première question.... que stupido je suis.
Elle ne peut pas attaquer car elle a un pion jaune.

Les autres, sont pour l'instant, avec ma compréhension actuelle de la règle, encore valide.

Précision pour les lanciers, rien ne distingue leur bonus de celui des troupes exaltées. Or le troupes exaltées le sont en défense et en attaque (pas de //) ni de précision dans le tableau. Donc cela s'applique aussi bien en attaque qu'en défense.

Bonne journée,

Michel

Répondre

Retourner vers « Les questions sur la règle »